Défi des 100 jours – Bilan J75

Hier, nous étions au jour soixante-quinze de notre défi des 100 jours, ce qui voulait dire qu’il y avait un petit bilan à faire.
Depuis, celui du vingt cinquième jour, nous ne vous avions pas donnés de nouvelles sur notre évolution et notre pratique, du défi, car nous trouvions, qu’il n’y avait pas grand chose à dire, mais aujourd’hui, c’est complètement différent.

À chaque fois que vous vous arrêtez pour regarder la peur en face, vous gagnez en force, courage et confiance.

Après, avoir su que nous n’aurions pas le nouvel appartement, que nous avions demandé. Nous nous sommes m’y en tête, que c’était sûrement, que quelque chose de meilleur nous attendait autre part. Puis, finalement, nous avons décidé de stopper nos recherches pour s’installer dans mon appartement de 52m2. Ce qui nous à permis de tout mettre en œuvre, pour petit à petit créer notre cocon, afin que le moment venu tout soit opérationnel. Résultat, nous avons passé de longs moments à réfléchir à l’aménagement, à faire les boutiques et s’organiser. Aujourd’hui, il ne reste que quatre jours, avant le grand saut, ce qui nous ravit. 

Pourtant, tout n’a pas été si simple, puisqu’il a fallu jongler entre Luzarches et Argenteuil, voir les administrations, passer des coups de téléphone… Ce qui a abouti à quelques disputes, à cause du stress et de la fatigue, mais heureusement, nous avons toujours réussi à les surmonter. Surement, grâce aussi au défi et à notre prise de conscience. En fait, nous éprouvons même énormément de gratitude envers celles-ci, car elles nous permettent à chaque fois d’évoluer et d’avancer, dans notre couple.
Ce qui nous mène à voir se réaliser un des objectifs, que nous avions défini au début du cahier, grâce à nos tableaux de vision.

Lorsque le pouvoir de l’amour surpassera l’amour du pouvoir, le monde connaître la paix.

Sinon, pour tout, vous avouez, Sébastien à complètement laissé tomber le défi, car étant la tête dans les cartons et pas très bien physiquement, depuis quelque temps. Il préfère se concentrer sur le fait d’aider sa mère et sur son travail. Ce qui est compréhensible, mais je peux vous dire, que je le vois évoluer malgré tout. Surement, de façon inconsciente.
De mon côté, je suis toujours dedans, mais je n’ouvre plus réellement le cahier, car comme je vous le disais, je trouve les exercices beaucoup trop répétitif, pour la vie extraordinaire. Du coup, je fais les choses à mon idée, même si je respecte les bases. Ce qui me donne une force, assez hallucinante.
J’ai découvert grâce à mes introspections, mon idée très précise de réorientation professionnelle. Qui colle, je trouve, émerveillement bien à ma mission de vie, qui est, je pense, d’aider les autres, vers le chemin du bien-être. Pourtant, je n’en avais pas parlé dans mes objectifs, même si j’avais envie de découvrir tout ça, car je pensais, qu’il était encore trop tôt. Ce qui prouve que l’univers est toujours à votre écoute.
De plus, avec Sébastien, nous avions envie d’une vie plus zen et d’une reconnexion avec la nature. Ce qui est en train, d’être réalisé petit à petit. Nous partons beaucoup plus souvent faire des balades, dans la nature, grâce au géocaching et nous laissons avec plaisir nos téléphones à la maison, lors de nos sorties, lorsque cela est possible. Nous constatons grâce à cette démarche, que nous ne pourrions, surement plus habiter en pleine effervescence. Nous préférons le calme de la campagne et la verdure, qui nous entoure.

Quand je fais le bien, je me sens bien. Quand je fais le mal, je me sens mal. C’est ma religion.

Pour terminer, de mon côté, je m’informe, de plus en plus, sur la spiritualité, je ne sais pas pourquoi, mais c’est venu à moi d’un seul coup. Conclusion, je suis en train, de lire, « Mange, prie, aime » de Elizabeth Gilbert, dont j’adore la façon d’écrire et j’ai déjà acheté le cahier de mon prochain défi, qui sera celui sur le thème de la magie. 

Previous Post Next Post

Vous Pourriez Aimer Aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Powered by themekiller.com